Le bois, une matière noble pour se protéger les yeux

Adam Jabeur et Soulaiman Ghorbel sont deux tunisiens qui ont l’idée de créer des lunette soleil en bois. Le prototype a été réalisé en 2 mois. Au début, leurs amis se sont moqués d’eux mais, à la vue du résultat final ; ils sont tombés amoureux de l’article. Cela date depuis 2013 que fut créé la paire Vakay. L’assemblage des pièces en bois est subtil. Une paire de lunette techniquement sophistiquée. Elle présente une approche révolutionnaire de la surface, de la forme et de la construction.

 


Certes, une paire de lunettes avec une monture en bois ne peut pas être considérée comme la solution radicale pour rajeunir le regard. En fin comme toutes les lunettes, elles protègent les yeux en offrant style branché et chic.

Création pour le fun

Au début, les deux jeunes gens créèrent des lunettes de soleil pour leurs amis afin de faire de l’argent de poche. Aujourd’hui, Jabeur et Ghorbel ont été rejoints par deux autres partenaires, un ingénieur de Majdi Ghorbel et Ashref Chichini, concepteur. Vakay est vendue en Tunisie et en France à travers des opticiens et des magasins conceptuels. D’ailleurs, ils ont fondé la seule société de lunettes de soleil en Tunisie.

Le défi

Pour les deux jeunes hommes, il n’était pas facile de financer certaines machines coûteuses. De plus, ils étaient souvent à cout du bon matériel.
Aujourd’hui, le client peut choisir entre cinq différents types de bois y compris le chêne et le bubinga. Mais, le processus de réalisation était long et délicat. Esthétiquement, certains modèles n’étaient pas du tout opérationnels. Le choix du type de bois a exhorté l’équipe a faire beaucoup de recherche. En effet, Vakay a été officiellement lancé un an après sa création en 2013.
Aujourd’hui, le processus de production continue d’évoluer et l’équipe a modifié les machines existantes pour la réalisation de leurs créations.

 

La production

 

5 000 paires en un mois, de la même qualité. Tout le monde peut avoir un Vakay, Les adolescents et les hommes d’affaires ou au moins toute personne qui est prête à payer entre 200 € et 400 € pour une paire des 10 nouveaux modèles de trois collections différentes.
La promotion du produit se fait par le biais de chaînes de médias sociaux telles que Instagram et Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =