Le lifting colombien ou comment rehausser son fessier sans chirurgie

lifting fesses colombien : ventouses

Les personnes qui recherchent un beau fessier volumineux ont plusieurs choix. Ils pourraient aller à la gymnastique (bien que ces résultats ne soient pas garantis, peu importe le nombre de squats qu’ils font), poser des implants fessiers, ou bien aller avec une procédure beaucoup moins invasive : le lifting colombien. Cette dernière option est l’une des meilleures, pour plusieurs raisons. Dans cet article, on va vous détailler la technique du lifting colombien ou le buttock lift.

Colombian Butt Lift ™ : Comment se déroule la procédure ?

colombian lift : appareil et techniques

Comme le lifting des fesses, il s’agit d’une technique conçue pour modifier la forme générale de vos fesses et automatiquement celle de votre silhouette. Comment ? C’est en employant un dispositif formé d’une pompe aspirante et de deux ventouses. En effet, le vide créé par la pression exercée permet de déplacer les tissus adipeux d’une partie de vos fesses à une autre, généralement du bas vers le haut et sur les côtés pour avoir plus de volume. Cependant, la pression et les mouvements des ventouses dépendent de ce que vous souhaitez obtenir après la procédure, ainsi que de l’état actuel de vos fesses à l’époque.

Lifting colombien: nombre de séances et résultat

Dans certains cas, le lifting colombien peut prendre plus qu’une séance pour obtenir l’aspect souhaité, mais là encore, cela peut varier en fonction des circonstances uniques de chaque personne.Les résultats obtenus dureront au moins un an.

Buttock lift : Qu’est-ce qui le rend, pour certains, meilleur qu’un lifting des fesses classique ?

L’un des avantages du Butt Lift ™ colombien réside dans le fait qu’il est réalisé sous anesthésie locale et non générale. De plus, vous ne ressentirez probablement aucune douleur à part la pression au niveau des fesses. Par ailleurs, comme le colombien Butt Lift implique le déplacement de votre propre tissu adipeux d’un endroit à l’autre de votre fessier, il n’y aura pas d’introduction d’objet étranger (comme ce serait le cas avec les implants) auquel il faut s’habituer. Donc, cela réduit considérablement les chances de contracter une infection, ainsi que votre temps de convalescence.

Lifting colombien et lifting brésilien : quelles différences ?

Bien que les deux procédures partagent un point commun, elles impliquent le déplacement de vos propres tissus d’une partie de votre corps à une autre, les deux techniques fonctionnent de manière très différente. Avec un lifting brésilien, les cellules adipeuses sont aspirées à partir d’une autre zone de votre corps (abdomen, hanches, cuisses, etc.) au moyen de la liposuccion. La graisse aspirée sera, par la suite, purifiée et réinjectée dans les fesses de la patiente. C’est, en effet, le lipofilling des fesses. Quant au colombian buttock lift, il ne nécessite ni liposuccion, ni réinjection de graisse ! C’est simple et pratique.

lifting colombien: photo avant apres

Lifting des cuisses une technique efficace pour supprimer les vergetures

lifting cuisses et vergetures

Le premier ennemi de l’effet « yoyo », c’est-à-dire les pertes et les gains rapides du poids, sont les vergetures. Ces stries inesthétiques apparaissent surtout chez les femmes qui subissent plusieurs changements morphologiques liés surtout à leur état physiologique (grossesse, allaitement, ménopause, etc.).

Comment s’installent les vergetures sur le corps ?

Semblables à des cicatrices, les vergetures apparaissent après l’« agression » du derme ou de la couche cutanée localisée entre le derme et l’hypoderme. Si par exemple, vous avez gagné du poids en peu de temps, la peau n’aurait pas le temps de s’adapter avec les graisses rapidement formées et elle répond par s’étirer brusquement et par la formation de ces vergetures visibles sur les cuisses, le ventre, les fesses et même les bras.

Plusieurs personnes remarquent que les stries sont de couleur rose ou même violacée, mais il ne faut pas s’inquiéter car la couleur va virer peu à peu au blanc. D’ailleurs, c’est le cas des cicatrices après une chirurgie par exemple, qui passent d’une phase d’inflammation pour s’estomper progressivement.

Le lifting crural ou la solution radicale contre les vergetures

La cruroplastie vise à se débarrasser du tissu cutané en excès au niveau des cuisses mais elle est également fiable pour supprimer les vergetures installées sur les hanches et les cuisses.

En effet, plusieurs personnes choisissent comme début, les solutions les plus faciles et les moins invasives (crèmes, laser, etc.). Cependant, si les vergetures sont très remarquables et très répandues, elles ne peuvent être éradiquées qu’à travers une chirurgie plastique.

C’est risqué ? Oui mais toute intervention chirurgicale présente quelques risques liés à l’anesthésie ou à l’acte chirurgical.

Il faut juste prendre l’avis du chirurgien après des consultations préopératoires. N’oubliez pas de lui montrer vos analyses et de lui parler de vos habitudes (alimentation, tabagisme, alcool, prise des anti-inflammatoires…).

Quelles sont les suites opératoires d’un mini-lifting du ventre ?

mini lifting ventre : chirurgie abdominale tunisie

Vous avez sûrement entendu parler de l’abdominoplastie ou le lifting abdominal. Il s’agit de la chirurgie esthétique et plastique qui vous permet d’avoir un ventre plat en redrapant votre peau abdominale et en se débarrassant de l’excès cutané.

Mais que veut-on dire par le  mini  lifting du ventre et quelles sont ses suites opératoires ?

Mini-lifting du ventre pour se débarrasser des petits défauts abdominaux

Cette plastie, moins invasive que l’abdominoplastie classique, s’effectue pour corriger les imperfections minimes du ventre. En effet, le praticien réalise des cicatrices sus et sous ombilicales pour mini-lifting ventre tunisie : technique chirurgie abdomenéliminer l’excès de la peau au niveau du ventre sans toucher les tissus musculaires.

Après le mini-lift de l’abdomen : quelles suites opératoires ?

En la comparant avec la plastie abdominale traditionnelle, le mini lifting abdominal est peu douloureux et les douleurs provoquées peuvent être atténuées par la prise des antalgiques (paracétamol).

Le patient peut sentir une sensation de tension au niveau de son abdomen et surtout autour de l’ombilic. Il n’y a rien à craindre de ce côté, car cette sensation est temporaire et n’a aucun effet néfaste à long terme. Il suffit que la cicatrice soit guérie pour que cette sensation désagréable disparaisse mais il faut, tout de même, éviter de bouger brusquement.

En outre et pendant la période de convalescence (1 mois et demi), il est recommandé de porter un vêtement de contention autour du ventre afin d’accélérer le phénomène de cicatrisation et de parfaire les résultats du lifting.

Aspect de la cicatrice

Après la résorption des points de suture, la cicatrice peut avoir l’aspect rouge ou rosé. De plus, les zones qui entourent cette suture peuvent être insensibles avec des sensations de fourmillements après le lifting abdominal. C’est également temporaire et cela dépend du patient.

Notre conseil pour que la cicatrice disparait définitivement est d’éviter l’exposition excessive au soleil.

Arrêt de travail et activités sportives

Vous pouvez reprendre votre boulot même après 3 jours de l’opération, mais le sport ne peut être repris qu’après 1 mois (progressivement).

Mini-lifting du ventre et grossesse

Tout comme la césarienne, il ne faut programmer une grossesse qu’après 6 à 8 mois de l’intervention pour que le processus de cicatrisation soit bien achevé et pour éviter l’agression du tissu cutané du ventre.

Le lifting visage après 60 ans : que faut-il savoir ?

Le lifting visage après 60 ans : que faut-il savoir ?

La décision de faire un lifting est une décision très personnelle, il est donc difficile pour nous de conseiller les  patients quant à l’âge exact pour un lifting. Les personnes du même âge peuvent avoir eu des expériences de vie différentes (tabagisme, alimentation), des niveaux d’exposition au soleil ou des traits génétiques différents (comme une peau grasse ou sèche) qui affecteront l’état de leur peau et leur « âge génétique ». Lire la suite